Partagez | 
 

 [OS] "Sorry for not being who you want..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: [OS] "Sorry for not being who you want..."   Lun 1 Oct - 6:49


Auteur : Léa ♥
Rating : G
Genre : Romance. Drame ?
Notes de l'auteur : Ces images me posaient problème. J'avais aucune idée, pour elles. Au final, elle font parti d'un seul et même texte xD


Ses pieds nus la mènent au bout du quai et elle s'assoit, laissant l'eau chatouiller sa peau nue. Souriant, elle prend le cahier qu'elle avait sous le bras et le pose sur ses genoux, l'ouvrant. Elle prend le stylo coincé entre les anneaux et se met à écrire, lentement, réfléchissant à chaque mot. Car chaque mot qu'elle écrit est un morceau d'elle-même. Un morceau de son passé.

« Je marche lentement, à ses côtés. J'y suis habituée mais ce simple fait me paraît bizarre, à présent. Il regarde autour de lui, s'étonnant de voir des choses qu'il a vu des centaines de fois auparavant, à mes côtés. Je souris. Seulement, il ne sait pas qu'il me connaît assez pour savoir que ce n'est pas un sourire de joie mais un sourire triste. Il se met soudainement à courir vers le bassin, ignorant le moi qui s'est arrêté. Lorsqu'il comprend que je ne l'ai pas suivi, il se retourne, une moue boudeuse inhabituelle pour ses vingt ans.
- Pourquoi tu viens pas, Elia ?
Je souris simplement et il revient vers moi. Il prend ma main et m’entraîne vers le bout du chemin. Ce simple geste si innocent et enfantin, ce simple geste que j'ai voulu accomplir et ai accompli des millions de fois auparavant brise la brèche. Je m'arrête à nouveau et fonds en larmes. Il me regarde et je sens qu'il est triste. Il me serre contre lui et murmure :
- Désolé de ne plus être celui que tu connais...
»

Elle lève la tête, observant l'océan, devant elle. Un sourire naît sur ses lèvres. Elle baisse à nouveau les yeux sur son cahier puis prend une nouvelle page, levant à nouveau son crayon, remontant un peu plus dans le passé.

« Les larmes menacent de couler mais je les retiens, fais semblant de ne pas en avoir. Afin que personne ne sache que je suis sur le point de perdre toute envie de vivre. Ma mère, blanche comme un linge me fait signe de m'asseoir à côté d'elle mais je m'assois plutôt en face, sur un canapé blanc trop confortable pour la situation actuelle. Je cache mes mains entre mes genoux afin qu'on ne voit pas qu'elles tremblent et attends.
Attends quoi, au juste ? Ai-je vraiment envie que le médecin vienne nous voir pour nous annoncer qu'il est mort ? Il ne peut être que mort, vu l'accident...Il serait heureux de mourir, j'en suis certaine. Ainsi, il retrouverait ses parents. Mais il me perdrai. Je le perdrai.
Un médecin sort enfin de la salle et je vois un brancard sortir derrière lui, se dirigeant vers les chambres. Je le suis du regard mais me lève pour rejoindre ma mère, auprès du médecin. Il me juge du regard puis annonce enfin le verdict.

Ma mère me fait signe d'entrer et j'obéis, me retrouvant seule dans une chambre d'hôpital avec seulement un lit. Avec un corps immobile allongé dessus. L'infirmière qui vérifiait tout me sourit puis sort. Je m'approche du lit et caresse la main gauche posée sur les couvertures. Entourant le petit doigt de mon petit-ami, une bague scintille. Je souris. Ils la lui ont remise. Sur le même doigt de la même main, je porte sa jumelle. Telle une promesse. La promesse que nous serons toujours ensemble. Je regarde son visage sans expression et le caresse, les larmes commençant à couler en brouillant ma vue. Je continue de sourire. Je sais que si j'arrête, je deviendrai folle. Je craquerai.
De ma main libre, je sors une photo pliée en quatre de mon soutien-gorge. Je l'avais mise dedans afin de me donner du courage pour ma compétition, aujourd'hui. Je lisse la photo et la pose sur la table de nuit. Les mots du médecin se répercutent dans ma tête et je fonds en larmes, ma tête contre le matelas. Chaque larme montre un peu plus mon soulagement. Mais aussi ma peur.
Je parviens à me calmer et caresse à nouveau son visage, comme j'aime tant le faire.
- J'espère qu'au fond de toi, tu te souviendras quand même de moi...
»

Elle lève à nouveau la tête, souriant toujours. Lentement, elle déchire les trois dernières pages noircies puis pose son cahier à côté d'elle. Lentement, elle sort un briquet volé à sa mère et met le feu à la première feuille. Elle la regarde brûler, les mots disparaissant au fur et à mesure. Juste avant que le feu ne touche ses doigts, elle lâche la feuille dans l'océan puis recommence avec les deux autres. Une après l'autre, elles disparaissent. Une fois son travail fini, elle range le briquet et fixe l'eau, impassible. Elle entend des chaussures claquer contre le bois et le sait sans le regarder. Elle sait qu'il est là. Il s’assoit près d'elle et elle pose sa tête sur son épaule.
- Pourquoi étais-tu là ?
- J'étais triste...
Il ne dit rien mais elle sait qu'il s'en veut. Il sait très bien que la personne qui lui manque est celui qu'il était, avant.
Aucun d'eux ne parlent pendant longtemps puis il lui murmure :
- Tu pourrais me raconter tout ce que tu as vécu avec moi ?
Elle ne le regarde pas. Elle sait ce qu'il veut réellement.
- Non.
Il la regarde et elle le regarde à son tour, des larmes coulant à nouveau.
- Je peux très bien être heureuse avec celui que tu es maintenant, tu sais.
Il hésite puis se penche et scelle leurs lèvres. Alors que le contact se fait, elle se souvient de la troisième feuille brûlée. La plus vieille. Et la plus douloureuse.

« Allongée près de lui, je lis tranquillement la même phrase depuis au moins cinq minutes, bien trop consciente de son regard pour me concentrer sur le livre. Depuis combien de temps il ne peut plus me regarder sans que je me sente électrifiée ? Depuis quand il ne peut plus me toucher sans me brûler ? Depuis quand est-ce que je veux autant qu'il me brûle ?
Il semble totalement ignorer mes pensées, me fixant. Doucement, une de ses mains me touche le poignet et je sens sa peau douce et chaude. Je refuse de le regarder. Je ferais une bêtise, sinon.
- Elia...
Sa voix me supplie de le regarder et j'obéis. Sans que je puisse réagir, il s'avance et m'oblige à redresser la tête sans même me le dire ou me toucher. Nos lèvres entent en contact et me brûlent. Il sépare nos lèvres, me regardant, un sourire moqueur sur le visage. Il sait. Il sait à quel point je meure d'envie qu'il recommence. Il ne bouge pas, attendant que je craque. Ce qui arrive. Je lâche mon livre et entoure son cou de mes mains pour le rapprocher et l'embrasser à nouveau. Il sourit et me fait rouler sur le dos, posant ses mains autour de ma tête. Il sépare nos lèvres brutalement :
- Je t'aime, Elia.
Puis il m'embrasse à nouveau, avec plus de passion. Mon cœur se brise en mille morceaux tellement je suis heureuse. Il semble aussi heureux que moi alors que je murmure que je l’aime aussi. Je prie silencieusement pour qu'il puisse m'embrasser ainsi tous les jours à partir d’aujourd’hui.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 22
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [OS] "Sorry for not being who you want..."   Mar 2 Oct - 5:34

Je peux pleurer?
Putain, je sais pas comment tu fais ça. Des images comme ça, qui n'ont aucun lien entre elles, et toi tu les assembles, limite grâce à un tour de magie, on dirait. Le meilleur, dans tout ça, c'est la manière super habile dont tu as fait ça. Là franchement, je suis épatée, l'idée est très bonne, l'association du tout encore plus. Je sais même plus quoi dire à force. Bravo, peut-être? Mais encore plus, merci. <3

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 19
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [OS] "Sorry for not being who you want..."   Mar 2 Oct - 5:38

Citation :
Je peux pleurer?
Non, sinon je m'en voudrais =3

Ton commentaire, non plutôt tous tes commentaires, me font plaisir. Vraiment. Tu es la seule à me faire des compliments depuis que je suis toute petite, quasiment, alors ça me donne encore plus envie d'écrire des textes, t’imagines pas à quel point ♥

Merci à toi, plutôt ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OS] "Sorry for not being who you want..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
[OS] "Sorry for not being who you want..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mixtes.-
Sauter vers: