Partagez | 
 

 [Fiction] Sweet Insanity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blanche
Newbie.
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 20

MessageSujet: [Fiction] Sweet Insanity   Jeu 7 Juil - 10:47

Auteur: Moi-même.
Rating: PG-13
Genre: Angst
Disclamer: Tamponné "Fait maison".
Notes de l'auteur: Hôpital psychiatrique bonjour ~ Je ne sais même pas quoi dire tellement c'est confus pour moi. J'ai essayé de retranscrire dans cette fiction un vécu très personnel et je n'en suis pas du tout satisfaite. Je n'ai pas non plus réussi à mettre de noms sur les personnes mises en scène, mais trois des personnages sont masculin et l'un féminin. Disons que c'est un brouillon. Les parties seront comme celle-ci, très courte. Et je m'excuse d'avance pour l'incompréhension de ce premier chapitre.

_
_
_


SWEET INSANITY - Chapter I; Ton ombre s'effondre

Son cœur se gelait par de tels sentiments. Nuit l’étouffait sous son voile de noirceur, lui imposant sa taciturne vision du monde. La grave intensité du soir s’insinuait dans les méandres glacés de ses veines. ses pensées se marbraient. Sur l’hostilité de ses joues, la vie se mourait en perles pâles, s’évanouissant sur son cou, ses propres larmes le transperçaient par tant d’austérité. Oppressé dans la chambre froide de son corps, il suffoquait. Il voulait fuir l’œil livide de la nuit, ses rousseurs scintillantes. chaque lueur l’agressait par tant de blancheur. Il désirait s’échapper des contrastes nocturnes, trouver sa place. Une nausée de remords enserra son cœur. La vérité aveugla ses pensées. La lâcheté enchainait sa respiration. Désormais, il avancerai seulement pour lui-même. C'est dans cette étouffante nuit d'août, qu'il se jura de ne plus jamais mettre  pieds ici, d'oublier.
-
Solitude. Il se plaisait dans le néant de l'incertitude. Un affreux mal de tête l'anesthésiait. Ses membres engourdis ne réagissait plus. Un sentiment de bien-être ravagé. Les cicatrices d'un sentiment jouissif dévasté. Le bruit intempestif d'un temps qui ne vous attends pas. 03h00. Avachi entre le coma et le paradis. Il récupérait difficilement ses souvenirs. Son avant bras ensanglanté refusait tout ordre de mouvement. Un puissant haut-le-cœur amena un torrent de lave alcoolisé s'écraser sur le carrelage. Il sentait tous ses organes remonter vers la sortie. L'acidité de ses vomissements lui firent comprendre que sa cuite datait de déjà plusieurs heures Une idée vint perturber l'ébullition de son être. "Je t'aime".
-
Il regardait son thé infuser. Le liquide chaud lui brûla la gorge encore plus qu'elle ne l'était déjà. Il ne voulait plus retourner au lycée. Il n'avait pas d'avenir, une âme sans rêve, perdue dans les gouffres du passé. À quoi bon apprendre un monde qui le terrifiait ? Il ne réussirait jamais ... Jamais ...
-
Il haïssait le hasard. Il emmerdait le destin. Il détestait la chance. Alors pourquoi le savait-il ? N'importe qui l'aurait vu. Mais surtout lui. Pourquoi es-tu rentré dans cette pièce ? Ta place n'est pas dans ce monde de fou, pas dans le sien. Tu es trop faible pour affronter la haine qui règne dans cette arène. Simplement armé d'un trouble tu n'iras nulle part. Tu la rejoindras. Le vent des rumeurs te mèneras juste plus rapidement dans les épaves de sa perversion. Fuis. Je ne veux pas te protéger. Il s'assit une rangée devant la sienne. Ses yeux rougis, sa peau écarlate, ses cernes sombres, ses lèvres pâles. Une parfaite imitation d'un mort-vivant. Sauf qu'il l'était reellement. Plus proche de la mort que du reste. Un cadavre conscient. Mais conscient de quoi ? Sûrement pas de sa situation, de sa destruction. Il l'observait tenter de prendre des notes, essayer d'écrire horizontalement. Il lui aurait souffler dessus, il se serait écroulé. Un cheveux l'aurait fait trébuché. Menait-il réellement un combat quelconque ? Il n'était qu'un suicide à retardement. Il le détestait. Il avait fait le vœux d'oublier, mais sa simple présence ramenait chacun de ses souvenirs comme une puissante vague s'écrasant sur le sable. Plus vivre lui demandait des forces moins il en avait.

Revenir en haut Aller en bas
http://hallown.tumblr.com/
Micky
Newbie.
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2011
Age : 20
Localisation : Nancy, au fond du trou...

MessageSujet: Re: [Fiction] Sweet Insanity   Ven 8 Juil - 0:22

Incompréhension ou pas, ton texte m'a plu. Sérieusement, t'écris trop bien. En fait, tout le monde écrit trop bien ici, je me sens nulle. J'écris comme une mxrde, sa m'énerve... xD
Sinon, c'est vrai que moi, j'ai pas tout compris mais j'étais à fond dedans! Tes mots nous bercent et veut continuer, savoir la suite. ♥ C'est vraiment beau. Dans tes mots, il y a tellement de chose et j'espère savoir bientôt où tu veux en venir. Brèfle. Commentaire trop bref. J'espère faire mieux quand je lirais la suite... ><
Revenir en haut Aller en bas
http://ill-be-y0u-re-her0.skyrock.com
Blanche
Newbie.
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: [Fiction] Sweet Insanity   Dim 10 Juil - 9:45

Rien qu'pour avoir lu, j'te donne une médaille x)
Si au moins t'aime, j'vais faire une suite ...
Revenir en haut Aller en bas
http://hallown.tumblr.com/
Micky
Newbie.
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 02/07/2011
Age : 20
Localisation : Nancy, au fond du trou...

MessageSujet: Re: [Fiction] Sweet Insanity   Dim 17 Juil - 1:46

Héhé (a) J'attends la suite alors *w*
Revenir en haut Aller en bas
http://ill-be-y0u-re-her0.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fiction] Sweet Insanity   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiction] Sweet Insanity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mixtes.-
Sauter vers: