AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fiction ?] To love or not to love ?

Aller en bas 
AuteurMessage
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: [Fiction ?] To love or not to love ?   Mer 8 Juin - 3:55

Auteur: Bibi! ♥
Rating: G
Genre: romance, comédie(pas sûr du tout, du tout!) ?
Couple: ah non! C’est top secret! xD
Résumé: RiHa s'est fait exilée à Paris par sa mère après que celle-ci eut appris l'homosexualité de sa fille.
Disclamer: tout les persos m'appartiennent, l'histoire aussi
Notes de l'auteur: J'ai retrouvé ce début de fiction dans mes affaires en rangeant mon bureau et, je me suis souvenue que j'avais commencé ça l'année dernière puis avait abandonné. Le début m'a plu du coup j'ai rectifié deux-trois trucs avant de la poster! Je n'ai pas changer le titre, je ne voyais rien d'autre qui correspondait mais je changerai peut-être, je sais pas...J'espère que ça vous plaira.

To love or not to love ?


Chapitre 1:

Je regarde pour la énième fois mon morceau de papier puis regarde, encore une fois, le numéro de l'immeuble ainsi que le nom de la rue. Pas de doutes possibles, je suis au bon endroit. Je pousse un soupir puis sors mon portable. Je regarde sans le vouloir l’annotation rajoutée par ma mère: « Ne m'envoies plus de SMS, ne m'appelle plus ou je te renie! C’est moi qui te contacterai. » Je sens une larme monter mais je l'essuie. Et dire que ma mère m'a envoyé à l'autre bout du monde (Paris, en l’occurrence) seulement parce que je suis tombe amoureuse de ma meilleure amie...Persuadée que me faire quitter la Corée me rendrait hétéro, ma mère m'a envoyé à Paris pour m'installer en colocataire avec une fille!
Prenant mon courage à deux mains, j'appuie sur la sonnerie de l'appartement de ma nouvelle colocataire. Au bout de quelques secondes, une voix résonne:
- Oui ?
- Je suis Kim RiHa. Vous êtes bien Choi HaNi ?
- Ah, oui! Désolée, je n'avais pas vu l'heure, je t'ouvre, dépêches-toi de venir, je suis au 8ème étage, appartement 80!
Puis, elle raccroche et un « biip! » m'annonce que la porte est ouverte. Encore surprise, je mets du temps à comprendre que je dois me dépêcher d'ouvrir la porte ou elle se verrouillera à nouveau. J'attrape la porte et tire ma valise dans le hall...immense! Les ascenseurs sont spacieux et occupent le centre du hall. Je monte dans le premier à ma portée et ouvert puis appuie sur le bouton pour le dernier étage: le 8ème . Il paraîtrait logique que le dernier étage soit le plus pauvre. Apparemment, le 16ème arrondissement de Paris ne compte pas dans ce qui est logique. En effet, resplendissant de beauté et richesse, le couloir du 8ème étage ne comprend que deux appartements : le n°80 et le n°81. Le 80 est à droite, le 81 à gauche. De faux chandeliers sont accrochés aux murs, près de tapisseries de luxe représentants des paysages idylliques. J'avance, bouche bée. Et moi qui croyait vivre dans le luxe, je tombe de haut...
Rassemblant mon courage, je m'avance vers la porte de l'appartement 80, au milieu du mur de droite. A peine ai-je appuyé sur la sonnette que la porte s'ouvre. Une petite blonde d'environ un mètre quarante-cinq, sans doute, aux yeux bleus pétillants de malice me saute au cou :
- Qu'est-ce que je suis contente d'enfin te rencontrer ! Waouh (elle recule en m'examinant de la tête aux pieds) qu'est-ce que t'es belle !
J'ai bien envie de lui répondre que c'est elle qui est belle mais je m'abstiens : hors de question de gêner ma colocataire...Elle me tire dans son appartement, visiblement sincèrement heureuse que je sois arrivée. Je patiente dans l'entrée en attendant qu'elle aille me chercher une paire de chaussons. Je me regarde dans le miroir, cherchant à voir la raison qui lui a fait dire que j'étais belle. Certes, mes cheveux noirs jusqu'à mi-cuisses sont très raides et ont toujours été admirés par les autres filles, d'accord, mes yeux marrons brillent joliment. Oui, j'ai un visage sans boutons, malgré mes seize ans, on est d'accord, j'ai un joli nez, une bouche fine et...je suis fine et de taille moyenne. Je soupire intérieurement : j'intéresse tout le monde, sauf les filles, à cause de mon physique très...joli ? Agréable à regarder ? J'éloigne mes pensées pour me préoccuper de HaNi qui revient avec une paire de chaussons roses avec un pompon blanc sur chacun :
- Désolée, je n'ai plus que ça... Ça te va ou tu préfères que j'en achète demain ?
- C'est parfait ! J’adore les pompons !
Elle sourit et je sens mon cœur s'accélérer...Aïe ! Il ne me manquait plus que ça : réagir aux remarques/gestes de ma nouvelle amie !
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 24
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Sam 11 Juin - 6:40

Wahou, benh ça c'est un début original! Déjà, j'adore les yuri, mais y en a trop peu. Alors de voir ça, c'est cool! En plus, si c'est écrit oar toi, que demander de plus? ;D
De plus on a pas l'impression de ressentir de la tristesse, malgré le début. Au contraire, on prend le tout comme un nouveau départ je dirais. J'ai hâte de lire la suite (:

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Sam 11 Juin - 19:55

(Très gentil commentaire, Mayaa! Ça me fait vraiment plaisir! =D Mais, je suis pas sûre que ce soit entièrement fait pour être triste. Car, tu as bien vu, c’est effectivement un nouveau départ!^^ Bon, voici le chapitre 2. Pour ceux qui ne reconnaitrais pas la chanson de la fin, c’est "Boyfriend" des Boyfriend!^^ Je l'ai choisi parce que je l'écoutais au moment de chercher une sonnerie. Et puis, j'trouve ça cool comme sonnerie! xD Bonne lecture! )

Chapitre 2 :


- Alors comme ça, tu es coréenne !
HaNi et moi étions en train de manger de délicieuses lasagnes lorsqu'elle s'était mis en tête de tout connaître de moi. Elle avait tout voulu savoir : ma nourriture préférée, ma boisson préférée, ma mode préférée, mon vêtement préféré, ma taille, ma taille de soutien-gorge (là, j'avais clairement rougis), ma marque préférée de sous-vêtements...Tout ! Et le plus bizarre (comme quoi, le seizième arrondissement est tout sauf logique) elle avait commencé par ma nourriture préférée et avait fini sur ma nationalité ! Au fur et à mesure, j'avais fini par apprendre quelques trucs intéressants, et pas forcément pour tout le monde, comme le fait qu'elle n'avait jamais quitté Paris et ne connaissait pas son père qui travaillait énormément et que, comme moi, elle s'était fait émancipée dès que possible, à ses 15 ans. A ma grande surprise, elle ne voyait sa mère que maximum deux fois par an : pour Noël et pour l'anniversaire de HaNi. Sa mère est anglaise et son père coréen, ils ont grandi en Corée puis sont venus s'installer en France.
Vers 22h00, je propose à HaNi de manger des M&M's en regardant le dernier Music Bank que j'ai téléchargé. Évidemment, HaNi ne connaît ni cette émission ni les personnes dedans.
Patiemment, je lui explique que je n'écoute pas de musique occidentale mais orientale et principalement de la K-Pop et de la J-Pop. Devant sa curiosité, je lui présente les B2ST, les Big Bang, les Super Junior (culte), les Girl's Generation puis elle me réclame que je mette l'émission. Contre toute attente, elle adore l'émission et la musique ainsi que les mecs qui dansent...Une pointe de tristesse me serra le cœur quand je comprends qu'elle est hétéro. Je secoue la tête : hors de question de tomber amoureuse d'elle...Vers une heure du matin, nous avons épuisé les émissions stockées sur mon ordinateur. HaNi est endormie , la tête sur mon épaule. Je la prends délicatement dans mes bras et me dirige vers la pièce qu'elle a désigné comme étant sa chambre. Je l'allonge sur son lit, enlève ses chaussons et la glisse sous la couverture. Juste avant de sortir, je pense à fermer ses rideaux et sors de sa chambre en fermant la porte doucement, pour ne pas la réveiller. J'entre ensuite dans la pièce d'en face, ma chambre. J'entre dans la grande pièce avec salle de bain privée et glisse à terre, dos à la porte. Je sors mon portable en tremblant. Mon fond d'écran me fait mal aux yeux tellement il est lumineux mais je ne les ferme pas : j'observe le visage de celle qui me serre contre elle, sur la photo. GiNya, ma meilleure amie, m'avait obligée à prendre cette photo avec mon portable. Elle voulait avoir en fond d'écran de portable sa meilleure amie collée à elle. A ce moment là, j'étais déjà amoureuse d'elle...Mes larmes montent alors que je repense au fait que je ne lui ai pas dit au revoir. Mais c’est mieux comme ça : si je l'avais vu, avant, j'aurais pleuré et n'aurais pu m'empêcher de lui dire la vérité, ce qui l'aurait rendu triste de ne pas pouvoir répondre à mes attentes.
A bout, je rangeai mon portable après avoir mis un réveil à 10h00. Je me levai péniblement, les joues trempées et me couchai dans mon lit. Juste avant de fermer les yeux, je les essuyais, ne voulant pas avoir de traces de mes larmes le lendemain. Puis, je m'endormis rapidement, épuisée par mon voyage.

- Ojik nan neoui Boy Friend eh eh eh neomanui Boy Friend eh eh eh
Je grognai puis cherchai mon portable de la main. Ne le trouvant pas sur ma table de nuit, je me retournai : je devais sans doute encore dormir.
- T'as mis cette chanson en réveil ! Ouah ! Je l'adore Je pourrai te la piquer ?
- Neon naui Girl Friend eh eh eh namanui Girl Friend eh eh eh
J'ouvre les yeux d'un coup et regarde la forme assise au bord de mon lit, mon portable dans sa main. HaNi me regarde, souriant de toutes ses dents, en petit t-shirt s'arrêtant au-dessus de son nombril avec un mini-short.
La reconnaissant, je criai, paniquée : mais que fait-elle ici à 10h00 ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 24
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Dim 12 Juin - 7:24

Je fais une pause dans mes révisions en voyant que tu as publié ce nouveau chapitre, donc je vais faire court.
Mais quelle suite! Sincèrement, je ne suis pas déçue. On en sait peu sur HaNi pour l'instant, pourtant, j'adore déjà son personnage. Et la fin de ce chapitre ne fait que le confirmer en plus. Je crois que c'est le genre de personnes à laquelle je m'attacherais très rapidement dans la réalité. Enfin bref.
Et RiHa.. Elle me fait de la peine. L'histoire de sa meilleure amie et tout, c'est déchirant. Mais je compte sur sa nouvelle colocataire pour l'aider à surmonter cette épreuve \o
Merci pour ce chapitre ♥

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Dim 12 Juin - 21:25

(Kyaaaah! Mayaa, t'es trop gentille! ♥o♥ En fait, j'ai pas encore totalement cerné HaNi non plus mais j'ai une petite idée!^^ Vu que j'avance, je mets la suite aujourd'hui! J'espère que la suite sera aussi bien! =D )

Chapitre 3 :

- Désoléééeeeee... !
Je respire. Expirer, inspirer, expirer, inspirer...Calmer mon pauvre cœur qui a frôlé l'arrêt total.
- C'est pas grave, tu pouvais pas savoir que je suis très facile à surprendre au réveil...
- Même, j'avais pas à entrer comme ça !
Je respire, soupire, murmure un :  « Elle va me tuer, un jour... » Heureusement, elle ne l'entend pas. Déjà qu'elle est au bord des larmes, si elle m'avait entendu, elle aurait fondu en larme et aurai piqué une crise. Je la prends par les épaules et lui dis, martelant chaque mots :
- Je ne t'en veux pas, tu ne savais pas. Et, on est bien d'accord, tu ne me parleras pas au réveil avant que je t'ai vu, d'accord ?
Elle met environ une minute à comprendre tout les mots que j'ai écorché. Note : apprendre à mieux prononcer le français. Elle hoche la tête, tremblant légèrement. Elle semble si fragile que je regrette pour la énième fois d'avoir crié. Je me mords les joues puis la serre contre moi :
- C'est bon, calme-toi...
Elle renifle puis s'écarte doucement. Je la regarde et souris, sourire qu'elle me rend au centuple.
- Je me suis réveillée à 8h00 et je voulais te préparer un bon petit-déjeuner alors j'ai cherché les petits-déjeuners coréens préférés mais c'était trop compliqué à préparer alors je me suis dit que je verrai lorsque tu te réveillerais. Tu veux manger quoi ? Des céréales ? Du pain ? De l'omelette ? Des crêpes ? De la brioche ?
Je souris et lui dis de me préparer ce qu'elle veut. Elle grimace mais file vers la cuisine où je la rejoins en baillant. Instinctivement, je sors mon portable et regarde mes messages : pub, pub, pub, et...!J'écarquille les yeux en voyant l’expéditeur : GiNya ! Je m'arrête dans le couloir et lis le message : « Pourquoi tu ne m'as donné aucunes nouvelles ? J'ai appelé ta mère et elle m'a dit que tu avais voulu étudier à Paris, c'est vrai ? Pourquoi tu ne m'as pas prévenu ?! Je t'aime, Gi-Gi ♥ » Je soupire, maudissant ma mère qui a, bien évidemment, menti à ma meilleure amie...
La tête de HaNi apparaît, inquiète :
- Il y a un problème ?
Je range mon portable et souris :
- Aucun ! Alors, qu'est-ce que tu nous as préparé ?

- Qu’est-ce que tu vas faire, aujourd'hui ?
- Mmh...Je ne sais pas. Et toi ?
- Je pensais te faire visiter paris, qu'en penses-tu ?
Je souris en reprenant une part de brioche :
- Oui ! Je veux voir la tour Eiffel !
HaNi rit doucement, creusant de douces fossettes adorables. Je me fige alors que mon cœur bat plus vite. J'ai l'impression qu'elle pourrait l'entendre...
- Très bien ! On se prépare et on part ? Ou plutôt...Que dirais-tu de visiter Paris puis de s'arrêter dans un parc pour pique-niquer ?!
Je souris, c'est une merveilleuse idée. Nous nous décidons donc que c'est à moi de préparer un pique-nique coréen tandis que HaNi se prépare. Lorsqu'elle entra dans sa chambre, je vérifie qu'elle ne me voit pas et sort mon portable pour répondre à GiNya : « Ne m'appelles plus, ne m'envoies plus de mails, je ne voudrai pas que tu dépenses ton crédit pour moi...J'ai laissé des affaires chez moi, tu peux tout prendre si tu veux, je n'en veux plus. Considères ça comme un cadeau d'adieu. Je t'aime. » J'essuie rapidement mes yeux devenus humides : hors de question de pleurer ! C’est mon premier jour entier en France, il faut que je garde le moral pour commencer une nouvelle vie parisienne !
- Aïe !
Je léchai mon doigt où perlait une goutte de sang : réfléchissant, je n'avais plus fait attention au couteau...Bon, je commence une nouvelle vie mais il va falloir que je fasse attention ou je vais vite mourir !
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 24
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Lun 13 Juin - 5:04

Yah mais tu publies trop vite c'est génial ça \o
Bon, comme les autres, je trouve ce chapitre vraiment bon. La relation entre les deux à vraiment l'air attendrissante, HaNi parait avoir vécu beaucoup d'épreuves aussi, après je me trompe peut-être, certainement même, mais je sais pas.. Elle à l'air si fragile, notre seule envie c'est de la protéger. Et j'espère que RiHa en aura envie aussi (:
Bref, quand elle envoie ce message d'adieu à sa meilleure amie, j'ai vraiment trouvé ça déchirant.. D'ailleurs, je sais pas trop comment j'ai réussi à retenir mes larmes oô
Merci pour ce chapitre ~

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Ven 24 Juin - 23:06

(Désolée du temps que j'ai mis à écrire ce chapitre mais il est le plus long, pour l'instant [j'arrivais pas à m'arrêter avant ^^' ] et je voulais me concentrer encore plus sur les cours pour les dernières semaines. Maintenant que je suis en vacances, je vais rattraper mon retard en matière d'écriture et de dramas ♥o♥ J'ai pas mal d'idées pour HaNi en espérant que ma préférée te plaira aussi ^^ Bonne lecture! =D )

Chapitre 4 :

- Ouah ! La vue est magnifique !
A ma demande, HaNi et moi sommes montées en haut de la tour Eiffel, et je profite de la vue magnifique, entourée de tout les vacanciers.
- Là, tu vois, c'est l'aéroport.
Au bout d'une demi-heure, je sentis que HaNi en avait marre et propose de prendre le pique-nique sur un coin d'herbe au pied de la tour Eiffel. J'ouvre la boîte où j'avais déposé le pique-nique avait un joyeux « Ta-da ! ». Heureuse, HaNi regarda puis plissa son magnifique nez :
- C’est quoi, ça ?
Je ris puis expliquait :
- C'est du kimchi, le plat préféré des coréens. En gros, c'est...non, je te le dirais lorsque tu auras goûté...et seulement si tu n'aimes pas ! Sinon, regarde sur internet lorsqu'on sera rentrées !
HaNi me regarda et me tira la langue. Je pris deux baguettes et me fis plaisir en prenant une bouchée entre les baguettes puis en avançant les baguettes vers sa bouche :
- Fais « aaaah ! »
Elle grimaça mais obéis et je fis entrer les baguettes dans sa bouche. Elle la referme et mâche lentement puis de plus en plus vite. J'attendis son verdict en poussant le riz vers elle, riz qu'elle s'empressa d'entamer.
- Comment on dit, « délicieux », en coréen ?
Je ris :
- On dit pas ! Aucune envie que tu te mettes à parler coréen, ça me rappellerait trop mon pays.
Elle avale puis me demande :
- Au fait, pourquoi est-ce que tu es venue en France ? Tu as l'air de regretter ton pays, n'est-ce pas ?
Je grimace, pas très envie qu'elle apprenne tout. Aussi, je n'entrai pas dans les détails :
- Je me suis disputée avec ma mère. Et elle a jugé préférable pour moi que j'aille vivre loin d'elle.
Je pris une bouchée de kimchi que j'engloutis sous du riz.
- Tu ne t'entends pas avec ta mère ?
- Disons qu'on a eu un petit différent qui ne risque pas d'être pardonné par ma chère mère.
- Et quel est ce différent ?
Je la regarde. Voilà ce que je redoutais : elle veut en savoir plus. Sans doute est-celle curieuse...
- Tais-toi et mange. Chez moi, on dit qu'on ne peut apprécier la nourriture qu'en silence !
Elle sourit mais obéis.

Tandis que HaNi s'étire puis s'allonge dans l'herbe, repue, je range les affaires. A ce moment là, retentis une chanson :
- Sesangi geudaereul seulpeuge handamyeon
Eonje eodiseodeun nae ireumeul bulleojuo
Nan hangsang
Neomaneul wihan 119 5bun daegijo Yeah Yeah

Je sors vite mon portable alors que HaNi redresse la tête, curieuse. Mon cœur bat à cent à l'heure alors que je reconnais la sonnerie : « Oh My Friend » des Big Bang. Je n'ai mis cette chanson que lorsqu'une seule personne m'appelle : GiNya...J'hésite tandis que mon doigt se dirige vers le bouton pour accepter l'appel. Avant même d'appuyer, je bouge rapidement mon doigt pour refuser l'appel. HaNi n'a rien vu, heureusement. Je range mon portable, tremblante. Lorsque, la sonnerie retentit encore...HaNi se redresse carrément, là. Elle comprend qu'il y a un problème et me regarde, les sourcils froncés. Je lui souris et refuse l'appel pour la deuxième fois. A peine ai-je posé mon portable qu'il sonne pour la troisième fois : toujours GiNya qui n'a jamais aimé que je l'ignore comme ça. Alors que je prends mon portable, bien décidée à enlever la batterie, j'appuie accidentellement sur le téléphone rouge. J'attends un peu, paniquée mais il ne sonne plus. A la place, je reçois un message de mon répondeur : GiNya a laissé un message. J'écoute le message, livide :
- Tu sais à quel point je déteste qu'on, pardon, que tu refuses mes appels. Tant pis. Quelle est cette histoire d'adieu ? Depuis quand on disparaît à Paris sans même prévenir sa meilleure amie ?! Tu n'as jamais été comme ça. Quand as-tu autant changé ? Pas grave. Je t'ordonne de me rappeler dès que possible. Ta mère m'a dit de te dire que tu me devais la vérité. De quelle vérité est-ce qu'elle parle ? Elle refuse de me donner plus de détails. Dépêches-toi de m'appeler. Je t'aime, GiNya.
Paniquée, je baisse le téléphone et sens les larmes couler sur mes joues alors que HaNi me regarde, perturbée.


Dernière édition par kisakiss22 le Sam 25 Juin - 4:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 24
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Sam 25 Juin - 0:06

Aah j'attendais tellement un nouveau chapitre! Je suis contente qu'il soit là.
Que dire? On "assiste" à ce qui semble être une journée banale, et pourtant tout dérape si rapidement, c'est fou..
Malgré tout je suis contente que GiNya persiste, ça m'aurait fait mal qu'elle ne cherche même pas à comprendre la raison du départ de RiHa. Par contre, sa mère.. Excuses-moi de dire ça, mais son personnage est carrément détestable. Je supporterais pas. Bref, HaNi qui panique, c'est mignon ~ Mais j'ai peur que ça change plein de choses, ces appels ignorés. Parce que RiHa pourra pas faire comme si son passé n'avait jamais existé. Et que HaNi, elle, elle va forcément se poser des questions par rapport à tout ça.
Bref, tu vois que ton chapitre me travaille, j'espère qu'on aura rapidement la suite ♥

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Sam 25 Juin - 4:59

(Je pense que j'approche de la fin. Je ne sais pas trop si ce chapitre arrive trop tôt. Je le pense un peu mais, en même temps, je ne vois que cette suite logique. Je pense qu'après ce chapitre, ce ne sera plus vraiment très triste, voir même plus du tout. Je l'ai écrit rapidement aussi, je pense que j'ai dû faire des fautes non signalées par le correcteur. Si c’est le cas, prévenez-moi que je les corrige! Je commence le chapitre 6 tout de suite après ^^ Heureuse que ça te plaise toujours autant, Mayaa ♥ )

Chapitre 5 :

Ma main tremble alors que j'approche mon pouce de la touche pour lancer l'appel. Je respire. Trop bruyamment puisque j'entends une petite voix filtrer à travers la porte :
- Ça va ?
Je souris, un sourire triste et tremblant : comme je le pensais, HaNi attendait, derrière ma porte.
- Oui...
A mon avis, elle n'est pas convaincue mais elle ne tente pas d'entrer dans ma chambre. Je prends mon courage à deux mains et appuie. L'appel débute alors que je porte mon portable à mon oreille droite. Au bout de deux sonneries, mon interlocuteur décroche :
- RiHa ?! Tu as mis du temps à m'ap...
- Tais-toi ! Je te rappelle seulement pour que ce soit clair : je ne veux plus entendre parler de toi ni même de personne d'autre, encore moins de ma mère qui m'a toujours menti, comme à toi et continuera de te mentir. Récupère juste mes affaires et oublies-moi...
- RiHa , pourquoi tu pleures ?
Je m'arrête, écarquillant mes yeux. Comment peut-elle savoir que mes joues sont trempées de larmes ?! Je ne crois pas, pourtant, avoir la voix qui tremble...
- Je ne pleure pas...
- Ne me mens pas !
- RiHa ? Ça va ?
La voix inquiète de HaNi fait couler de nouvelles larmes. Pourquoi ai-je autant de mal à rester zen ?!
- Oui, ne t'inquiètes pas.
- A qui tu parles ?
- Tu peux me dire ce qui ne vas pas, RiHa.
- Qui est-ce ? Un mec ?
- RiHa, réponds-moi...
- Pourquoi tu ne dis rien, RiHa ?!
- LA FERME, VOUS DEUX !
Le silence se fait. Aussi bien dans mon portable que dans le couloir menant aux chambres.
- Je n'aurais jamais dû t'appeler, GiNya. Désolée de t'avoir embêté.
Puis, je raccroche avant même qu'elle ne puisse répliquer. Après réflexion, je décide de lui envoyer un mail : « La raison de mon départ, je ne me sens pas encore prête à te la dire. Pour faire court, je t'aime. Trop, même. »
Je respire enfin calmement. HaNi toque à la porte :
- Je peux entrer ?
Je m'écarte de la porte et tourne la clé, signifiant qu'elle peut entrer. Alors que HaNi entre, je m'allonge sur mon lit, détruite.
- J'ai toujours été trop faible, trop émotive, je...
- Tu sais, moi aussi. Mais ce n'est pas un défaut, murmure HaNi en caressant mes cheveux. Quand j'avais cinq ans, mon oncle qui était soul a dit devant toute la famille qu'en fait, ma mère était une prostituée qui avait eue une relation non protégée avec mon père. Il était fiancé et allai se marier une semaine plus tard. Seulement, lorsqu'il a appris que cette prostituée était enceinte de lui, un mois plus tard, il a divorcé de sa femme et a épousé ma mère. Dès que mon oncle l'a raconté à tout le monde, ma mère a été traitée comme une pestiférée...Moi aussi, d'ailleurs...
Je me tourne vers elle en constatant qu'elle pleure.
- Ce jour-là, c'était la première fois que je voyais mon père de toute ma vie. Mon oncle l'a dit une demi-heure après que mon père soit arrivé. Il est aussitôt parti, effrayé de la réaction de sa famille. Après ça, les seuls gestes qui m'étaient destinés étaient soit des gifles, soit on me prenait pour me secouer dans tout les sens. Tu sais, si je suis aussi gentille et joyeuse c'est...
- Pour cacher que tu es mal, au fond de toi, non ?
Elle me regarde puis souris. Son sourire trempé me fend le cœur. Ne réfléchissant pas, je m'approche d'elle. Tout d'abord, elle ne réagit pas puis s'approche aussi de moi et nos lèvres se touchent. Dès qu'elles se touchent, je me recule.
- Désolée, je...Je crois que tu devrais partir.
HaNi semble réellement choquée. Elle m'obéit cependant et sort. Dès que la porte se ferme, je me lève pour la fermer à clé. Puis, je glisse à terre, refusant de pleurer à nouveau. Comprenant que je n'ai plus qu'une seule chose à faire, je sors mon portable et envois un mail à GiNya : « Si ma mère m'a envoyé à Paris, c'est parce qu'elle a appris que j'étais homo. Parce qu'elle a appris que j'étais amoureuse de toi. Seulement, je t'ai aimé tellement longtemps que cet amour s'est consumé. Résultat, je ne t'aime plus et je m'en veux d'avoir éprouvé ces sentiments. S'il te plaît, oublies-moi... ». me sentant mieux, je me permets un sourire puis envoies un mail à HaNi : « Désolée d'avoir profité de ta faiblesse. Je ne sais pas ce qui m'a pris... »
Je me lève péniblement et me couche sur mon lit, sans même me changer et m'endors aussitôt.

(Puisque j'ai fini le chapitre 6, je le poste maintenant. Bonne lecture! ♥ Si ce n'est toujours pas compris, les chansons que je mets sont mes chansons coup de cœur ou des chansons que j'écoute en écrivant ^^)

Chapitre 6 :

- Let's go S. I. S. T. A. R, Sistar !
Baby stop breakin' my heart (oh no!)
You heard me ? No more next time !
I hope you got that boy

Je remues sur mon lit puis tâte à la recherche de mon portable qui, pour cette fois, se trouve au bon endroit. Je le prends et éteins le réveil. Puis, je me lève et enfile mon pyjama (d'accord, ça sert plus a rien mais je le mets quand même). A moitié réveillée, je chantonne en me dirigeant vers la salle manger :
- Malhaji anhado al su issda haessjanha nae mam eotteonji neon algo issgessji
Geuraeseo mitgo chamgo gidaryeossji honja duji anhgessdago haessjanha
Yak sokhaesseossji songarak georeossji geureonde wae tto geojismareul hae

Je souris, décidément, chanter ou entendre « Ma Boy » des SISTAR19 me fait toujours aussi plaisir. HaNi, toute joyeuse m’accueille lorsque j'entre :
- Coucou ! Bien dormi ? Je t'ai préparé la même chose qu'hier, c'est bon ?
- Hein ? Euh, oui, merci...
Je me frotte les yeux et la regarde attentivement : ses yeux sont légèrement rouges et je peux observer qu'elle a mis du maquillage pour cacher les éventuelles traces de larmes. Cependant, je lui souris et m'attable en face d'elle. Contaminée par sa joie (si, si, c’est vraiment une maladie contagieuse), j'entame rapidement mon croissant tandis qu'elle écoute les informations à la télé. Au bout d'un moment, je remarque qu'elle m'observe par-dessus sa tasse de chocolat chaud. Lorsqu'elle comprend qu'elle est démasquée, elle rougit et marmonne quelque chose avant de se tourner vers la télé. Je souris, au bord du fou rire. Après avoir fini mon croissant, j'entame mon chocolat :
- Alors, qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui ?
La formule magique opère et HaNi se tourne vers moi, surexcitée :
- Je voulais te faire visiter le Louvre mais il va y avoir plein de monde du coup, c’est mort. Du coup, j'ai réfléchi et ai trouvé une super idée : que dirais-tu de te promener dans le bois de Boulogne ? Et puis, si on en a marre, on peut toujours aller se promener dans l'arrondissement, il y a plein de musées dans le coin !
Le bois de Boulogne...J'en ai entendu parler. Il paraît que c’est joli. Je finis mon chocolat et répondis :
- Pourquoi pas ! En plus, j'adore me balader !
Il fut donc décider que nous allions nous balader dans le bois. A ma grande surprise (mais ce n'est pas pour me déplaire), HaNi ne parla pas de l'accident d'hier soir. Nous fûmes rapidement prête et partîmes à 11h00 pile. Cette fois, nous mangeons avant de partir, nous n'arriverons pas au bois avant 11h30 et après, hors de question de s'arrêter pour manger.
Les gens se retournaient sur mon passage à cause de mes exclamations tout le long de la promenade. HaNi finit par partir dans un fou rire sans que je comprenne pourquoi mais je ne protestai pas et la regardai, heureuse qu'elle ne soit pas gênée... Vers 17h00, mon portable sonna.
- Geojitmal iya geojitmal iya
Ireohke kkeutnael suneun eobseo
Dashi dorawa jebal dorawa
Niga nal tteonaganeunge mitgijiga anha

Je m'arrêtai, surprise que « The Fact » des B2ST débute. L'information primordiale mis du temps à monter à mon cerveau : je savais qui m'appelais.
Je fis signe à HaNi que j'en aurais pour longtemps et décrochai :
- Mère ? Qu'est-ce que vous me voulez, encore ?
Là, si ma mère avait été là, j'aurais reçu une gifle !
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 24
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Sam 25 Juin - 6:28

J'avais sûrement des remarques à faire sur le début, mais la fin m'a tellement surprise que j'ai tout oublié là ._. Je suis vraiment trop nulle.
Aaah, premier baiser entre les filles \o Bon, même si ça se passe dans des circonstances pas très joyeuses, il est quand même là, et ça représente beaucoup. J'ai trouvé la conversation téléphonique avec GiNya super triste ;_;
Mais je suis soulagée pour RiHa qu'elle ait avoué la raison de son départ.
Ensuite.. Tout semble reprendre un cours normal, mais j'ai comme l'impression que l'appel de sa mère va tout chambouler TT
Merci pour ce chapitre ~

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Dim 26 Juin - 0:36

(J'ai l'impression que je n'aurais pas dû faire autant de sauts dans le temps mais je voulais vraiment mettre la scène du restaurant ^^ La scène de la fin [le suspense, surtout], j'en rêvais depuis le début sans trouver le moment où le mettre. Et bien, j'ai trouvé! =D En espérant que la suite plaira autant! ♥ Bonne lecture ! ;D )

Chapitre 7 :

Je raccroche, ma mère n’est pas d'accord avec moi ? Et bien tant pis pour elle, je m'en fiche. HaNi semble inquiète et surprise de me voir aussi énervée contre ma mère. Je lui prend une main en la tirant :
- Bon, on continue de se promener ?
Elle m'oblige à m'arrêter et se dégage. Cette fois, c'est elle qui est énervée. J souris alors que l'explosion commence :
- Nan mais c'est pas vrai ! On est amies, tu sais ce que ça veut dire ? Je vois bien qu'il y a un problème avec ta mère, pourquoi tu ne me dis rien ? En plus, ce serait normal que tu me dises ça après ce qui s’est passé hier so...
Je souris tandis qu'elle se rend compte de ce qu'elle dit et rougit :
- Oui... ?
- Rien ! Ignore !
Puis, elle s'éloigne à grands pas, furieuse contre elle-même. J'avance et la rattrape rapidement.
- Ma mère voulait juste me féliciter pour avoir dit la vérité à quelqu'un.
HaNi me regarde, curieuse et surprise. Je lui prends une main et l'entraîne, la forçant à marcher plus vite.
- Ça te dit de manger au restaurant, ce soir ? J'ai envie de manger des lasagnes !
Vu son air, elle semble suspecter quelque chose de louche. Je me mords la joue intérieur pour ne pas rire tellement elle est mignonne avec son petit air vexé et ses couettes.
- D'accord...Mais c'est toi qui paies, j'ai pas un rond...
Je saute de joie, l'entraînant car je tiens encore sa main. Elle pousse un cri de protestation et tire sur sa main pour se libérer mais je me dirige rapidement vers elle et la serre contre moi :
- Plus un geste, tu es faite !
Avec un grand éclat de rire, je m'éloigne d'elle tandis qu'elle devient aussi jolie et rouge qu'une pivoine.

- Que voulez-vous, mesdemoiselles ?
- Deux lasagnes, s'il vous plaît.
- Je vous apporte ça tout de suite.
Je regarde autour de moi. Les restaurants italiens de Paris sont très luxueux !
- Dis donc, tu es sûre que ce n'est pas un restaurant de luxe, ici ?
Cette fois c’est au tour de HaNi de rire doucement. Elle se penche vers moi pour me donner la réponse :
- C’est le moins cher du 16ème arrondissement, mademoiselle.
Je me mets à bougonner tandis qu'elle explose de rire. Vers 20h00, nous avons quitté le bois de Boulogne, épuisées mais heureuses de notre promenade. En 15 minutes, nous avons trouvé un restaurant italien pas trop cher et vendant de délicieuses lasagnes, selon HaNi. Le serveur, un beau brun avec un accent italien adorable revient et nous sert puis nous souhaite un bon appétit tandis que j'attaque sans attendre mes lasagnes. Très vite, je comprends ma douloureuse erreur :
- Aïe ! C'est chaud !
Je me tourne vers HaNi qui se mord les lèvres, les épaules secouées de frissons. Je lui lance un regarde mauvais.
- Non, non, promis, je ne ris pas !
Si nous n'étions pas au restaurant, je lui aurai bien renverser son plat sur la tête...

- Ouah ! Je suis épuisée !
HaNi s'étire tandis que je me dirige rapidement vers les toilettes communes de notre appartement. En passant devant ma chambre, je jette mon portable sur mon lit. Franchement, les lasagnes de ce restaurant sont dé-li-cieu-ses ! Joyeuse et fredonnant « Hello, Hello » des FT Island, je me dirige vers ma chambre. Lorsque j'entre, je m'arrête, paniquée. HaNi se tient au milieu de ma chambre, mon portable dans sa main. Elle redresse la tête lorsque je l'appelle :
- HaNi... ?
- Qu'est-ce que c'est que ça...?
Elle me regarde, choquée. Je m'approche et regarde mon portable. Mes yeux s'écarquillent lorsque je comprends que mon intuition était bonne : HaNi lisait le dernier message que j'avais envoyé à GiNya...
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 24
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Dim 26 Juin - 8:22

Noooon! Trop de cruauté, c'est abusé ;_;
Un évènement heureux vaut un triste, c'est ça? Elles peuvent pas être tranquilles une journée, avoir un peu de répit? J'ai mal pour elles TT
La scène du restaurant est juste trop adorable sinon! Si on ne connaissait pas tout le contexte de l'histoire, on aurait pu croire à une vraie scène de couple! J'adore ce genre de moments (:
Merci ~

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Lun 27 Juin - 9:48

(Et voilà! l'épilogue est fini ! Je trouve la fin trop rapide mais un avis extérieur m'a dit que non, du coup, je ne change rien ! ^^ on pourrait dire ça, Mayaa ^^ Moi aussi ,j'adore ces moments super mimis *O* Bonne fin de lecture ! ♥ )

Epilogue:

- Je vais tout t'expliquer, c'est promis mais, s'il te plaît, redonne-moi mon portable et explique-moi pourquoi tu as regardé, s'il te plaît.
HaNi me regarde, paniquée. Je tends lentement ma main et elle avance la sienne, tremblante pour déposer mon portable. Alors qu'elle le lâche, je lui attrape son poignet. Elle ne réagit pas, les yeux rivés aux miens :
- Tu as reçu un message...Je l'ai entendu et ai voulu voir...Je pensais que c'était ta mère et...c'était pas elle...Ça c’est ouvert sur cette conversation...Désolée...
Je la lâche et elle recule pour sortir de ma chambre et presque courir. Dès qu'elle a refermé sa porte, j'entends sa clé tourner : elle s'est enfermée...Je pousse un soupir et mets en route mon option MP3 de mon portable sur « Kiss Shita Mama, Sayonara » des Dong Bang Shin Ki. Je mets mes écouteurs dans mes oreilles, maudissant ma manie de ne jamais aller dans une salle de bain ou des toilettes avec mon portable...
- Promis, à partir d'aujourd'hui, je le garde toujours sur moi...Me murmurais-je à moi-même.
Finalement, alors que la chanson s'achevait, j'enfilai un t-shirt à bretelles et me couchai, désespérée.

- Ok
Let's fly
B1A4
Cheot nune piri kkochhyeo neowa na
Love me Love me Love me
Love me Love me Baby

Je gémis, triste de devoir échapper à mon doux rêve dont les vestiges disparaissent alors que « OK » des B1A4 achève de me réveiller, lentement. Je me lève et range mes affaires dans ma valise. Ma décision est prise. Maintenant que HaNi connaît mon secret, hors de question de rester plus longtemps près d'elle...
Je sors dès que je suis prête et ne fus guère surprise de voir que sa porte est toujours fermée. Dans la salle à manger, rien n'est près : HaNi est encore dans sa chambre. Je soupire et enfile mes chaussures à talons aiguilles (on se grandi comme on peut). Après avoir regardé pour la dernière fois l'appartement, je sors et ferme la porte.
Un bus me dépose à l'aéroport où je décide de prendre l'avion du lendemain. Cependant, je ne réserve pas de billet, sûre d'avoir de la place...Si je rentre vraiment en Corée...Je m'arrête dans un parc et envoie un texto à HaNi : « Je rentre demain en Corée, désolée de t'avoir dérangé. ».
puis, je mange mon petit-déjeuner dans un bar et retourne dans l'aéroport où je patiente jusqu'à environ 22h00 avant de m'endormir.

On me secoue. J'ouvre les yeux et vois la femme de l'aéroport à qui j'avais demandé de me réveiller. Elle m'annonce que l'avion est arrivé et que je dois aller à l'enregistrement après avoir acheté mon billet. Je regarde l'heure : il est à peine 06h30. J'ai bien dormi, cependant, je suis démoralisée et totalement épuisée. Maintenant, j'en suis sûre : je l'aime. J'aime HaNi. Rien que de comprendre ça, les larmes me montent aux yeux.
- RiHa !
Je me retourne, HaNi m'appelle, essoufflée. Elle court vers moi et me dis avant même que je ne puisse ouvrir la bouche :
- Je t'aime.
Puis, elle plaque ses lèvres sur les miennes, malgré les regards surpris et même dégoûtés des voyageurs.
Pendant plusieurs secondes, mon monde se limite aux lèvres de HaNi et à ses mains contre moi. Doucement, une larme coule. Une seule et unique larme de joie. HaNi s'écarte et essuie ma larme :
- Pourquoi rentrer ? Tu n'es pas mieux avec moi ?
Je lui souris et l'embrasse à nouveau.


THE END
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Mayaa
D O N G H O L I C ♠
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 24
Localisation : Xanderland ☼

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Mar 28 Juin - 3:43

Oh je suis tellement fan de ces genres de fin! Un aéroport ou une gare, quelqu'un qui est sur le départ, et une autre personne qui arrive juste à temps pour la retenir ♥ Je suis pas du tout déçue, et puis les réactions impulsives de RiHa sont adorables ~ Merci pour cette fiction, j'ai adoré la suivre (:

_________________
S O M E D A Y
The past is the past is the past
지난 기억은 이제 그만
It's the past
Revenir en haut Aller en bas
kisakiss22
Vita Dolce Moderato
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Sur les genoux de mon renard à une oreille ♥

MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   Mar 28 Juin - 3:52

Merci à toi d'avoir lu jusqu'au bout et merci pour tes gentils commentaires ! ^^ ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://star1vip.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fiction ?] To love or not to love ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiction ?] To love or not to love ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» Sweet love, trapped in your love....
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Yuri.-
Sauter vers: